AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 comme une seconde naissance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Machiavel
Je deviens accro à CN.


Parlottes : 890



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: comme une seconde naissance.   Jeu 6 Oct - 11:33


« comme une seconde

naissance »



* Première réponse réservée à Boomerang

Machiavel ouvrit difficilement les yeux sur un monde qui lui était inconnu, au beau milieu d’une marre constituée de son propre sang. Son corps le faisait encore beaucoup souffrir, mais ce n’était pas là sa principale préoccupation. Où pouvait-il bien être ? Comment avait-il atterri là ? Pourquoi ses proches n’étaient-ils pas là avec lui ? Et, surtout, qu’avait-il bien pu se passer ?
Peut être était-il en train de rêver ? Mais cette douleur insupportable qu’il ressentait il y a quelques instants encore ne pouvait pas être le fruit de son imagination…
Cédant peu à peu à la panique, Machiavel henni aussi fort qu’il le pu, lançant un véritable appel à l’aide. Pourvue que ce cri déchirant parvienne aux oreilles d’une âme charitable…

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boomerang
Haters gonna hate me.


Parlottes : 900



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Jeu 6 Oct - 20:15

( attention, les premiers messages sont interdits )

Et ce fut Boomerang qui, un peu plus loin tout prèt du ruisseau idyllique, entendit en premier lieu ce puissant appel. Les sens en alerte, il dressa aussitôt la tête et jeta un regard panoramique aux alentours, ne remarquant cependant personne. Froncant alors machinalement les sourcils, l'étalon bicolore dilata ses grands naseaux et poussa un puissant hennissement en guise de réponse et s'élança au galop le long du ruisseau, en direction de l'appel...

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloud-nine.forumactif.com
Machiavel
Je deviens accro à CN.


Parlottes : 890



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Ven 7 Oct - 16:44


(Désolée, je pensais que seuls les sujets privés du début à la fin étaient interdits =/.)

En réponse à son cri de détresse, un hennissement puissant venait de retentir. Restait maintenant à savoir si l’individu qui avait répondu à son appel venait en tant qu’ami. Après tout, Machiavel n’avait aucune idée de l’endroit où il se trouvait, et peut être que les chevaux peuplant ce territoire voyaient d’un mauvais œil l’arrivée d’étrangers sur leurs terres.
L’étalon entreprit alors de se relever, histoire de ne pas se trouver en position de faiblesse dans le cas où celui que venait à sa rencontre aurait de mauvaises intentions à son égard. Maladroitement, Machiavel essayait tant bien que mal de se hisser sur ses jambes. Mais son corps était fatigué, et son esprit aussi : ce soudain effort physique déclencha une sorte de vertige qui manqua de le faire défaillir. C’est alors que des bribes de souvenirs lui revirent en mémoire, tels des flashs. Il s’était battu et son adversaire lui avait assené un coup phénoménal à la tête. C’était peut être la raison de cette douleur intense qu’il avait ressenti, et de tout ce sang qui recouvrait le sol ?

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boomerang
Haters gonna hate me.


Parlottes : 900



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Sam 8 Oct - 16:38

[ T'inquiète ^^ ]

Boomerang continuait son galop, commençant à devenir inquiet de ne plus rien entendre. Il craignait d'arriver devant un cadavre, grugé par une de ces bêtes mythiques peuplant les terres de Cloud Nine. Juste à cette pensée, le pégase accéléra l'allure, puis arriva finalement devant la scène. Brusquement, l'étalon s'arrêta complètement, la gorge nouée, observant l'étranger avec impuissance. D'une couleur noire et dorée, l'étalon au loin était pourtant recouvert de sang, presque de la tête aux pieds. Ce cris de détresse qu'il avait lancé, Boomerang se revoyait maintenant relancer le même. Il se revoyait luter contre la douleur, seule, jusqu'à temps que cette paire d'aile et de corne tranche sans scrupule sa chair.
Sans pouvoir faire un seul mouvement, les yeux de l'étalon coloré se remplirent lentement d'eau, mais il se ressaisit aussitôt. Il se contenta de pousser un ronflement de naseaux sonore, histoire que le nouveau venu le remarque, et surtout pour le confronter tout de suite aux êtres différents peuplant ces terres ... que se soit les pégases, mais également les licornes et toutes autres espèces de ce genre ...
Le choc serait certainement dur à encaisser ...

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloud-nine.forumactif.com
Machiavel
Je deviens accro à CN.


Parlottes : 890



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Sam 8 Oct - 17:14


C’est drôle comme un son que vous avez entendu des milliers de fois peu prendre un tout autre sens lors des situations de crises. C’était un ronflement de nasaux tout ce qu’il y a de plus banal, mais pour Machiavel c’était un signe d’espoir.
L’étalon leva les yeux, chassant de ses pensées les souvenirs du passé pour ce concentrer sur le présent : il n’était plus seul maintenant, et tout allait rentrer dans l’ordre. On allait lui dire où il était et ce qu’il s’était passé, et ensuite il irait retrouver les siens. C’était aussi simple que ça.

« Que. Qu’est-ce que… »

Il cligna des yeux plusieurs fois, pensant que celui qui se tenait devant lui était le fruit de son imagination, un mirage crée de toutes pièces par son cerveau paniqué. C’était une vision, il en était sûr. Comment cela aurait-il pu être autre chose de toute façon ? L’individu qui se tenait devant lui ne pouvait pas être réel. Ce cheval ailé bariolé de couleurs n’existait pas, c’était impossible.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boomerang
Haters gonna hate me.


Parlottes : 900



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Dim 9 Oct - 15:26

Boomerang resta ainsi un bref moment, à l'observer, silencieux. Il se demanda alors comment il aurait personnellement réagit si -durant la pousse de ses propres ailes et de ses cornes-, un cheval aillé serait arrivé pour l'aider. Probablement qu'à ce moment, il aurait prit panique. Oui, certainement.
« Bonjour.. » Fit-il alors, tranquillement, en se risquant un bref pas vers l'inconnu. L'important pour le moment, c'était certainement d'empêcher les saignements qui semblaient assez importants. Boom' replia alors ses grandes ailes vertes contre son dos et baissa légèrement la tête, se voulant rassurant.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloud-nine.forumactif.com
Machiavel
Je deviens accro à CN.


Parlottes : 890



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Dim 9 Oct - 21:01


Il s’écoula plusieurs minutes avant que Machiavel parviennent à lâcher des yeux la créature colorée qui se tenait devant lui. Pour la première fois depuis qu’il avait reprit connaissance, l’étalon pris la peine de regarder autour de lui. Cet endroit n’avait rien de spécial, et Machiavel dû admettre que ce qui l’entourait semblait en tout point réel… Il devait forcement il y avoir une explication logique à tout ça. Il suffisait juste de la découvrir, et ensuite tout rentrerait dans l’ordre.
« Bonjour ». La voix de l’inconnu le tira de ses pensées, et Machiavel posa à nouveau son regard sur lui. Malgré ses grandes ailes et ses cornes de bouc, la créature n’était pas effrayante. L’étalon lui trouvait même presque un air rassurant et paisible. Alors, lorsque l’individu fit un pas en avant, Mac’ n’eut aucun mouvement de recul.

« Je… J’ai besoin d’aide. J’ai besoin de réponses. S’il te plait… »

Sa voix était hésitante, le ton presque implorant. Sur ses jambes chancelantes, Machiavel fit un pas en avant à son tour.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boomerang
Haters gonna hate me.


Parlottes : 900



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Dim 9 Oct - 23:49

« Je… J’ai besoin d’aide. J’ai besoin de réponses. S’il te plait… »
Ces paroles vinrent brusquement le toucher directement. Boomerang se dirigea alors aussitôt en sa direction, prenant toutefois la peine de ne pas être trop rapide, trop brusque. « Les réponses devront attendre un peu, désolé.. » Souffla-t-il alors tandis qu'il ralentissait finalement, rendu à quelques brefs mètres du poney ailé. Tranquillement, Boomerang vint se placer à ses côtés, passant sa tête sous une de ses ailes pour venir l'aider à se tenir debout malgré le sang épais coulant librement, recouvrant ainsi son dos bleu et vert.
« Je suis Boomerang » Ajouta-t-il finalement en l'incitant à prendre le pas, voulant au moins se diriger vers le ruisseau idyllique pour nettoyer une partie de ses plaies encore ouvertes.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloud-nine.forumactif.com
Machiavel
Je deviens accro à CN.


Parlottes : 890



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Mer 12 Oct - 20:22


Machiavel pensait avoir touché le fond, mais les paroles de l’inconnu venaient de lui prouver le contraire : « Les réponses devront attendre un peu, désolé.. ». Qu’est-ce que ça voulait dire ? Quand allait-il enfin comprendre ce qui lui était arrivé ? L’étalon bariolé connaissait-il les réponses et ne voulait simplement pas les lui dire maintenant, ou bien était-il lui aussi dans le flou total ?
Machiavel ne broncha pas lorsque le cheval ailé s’approcha pour venir le soutenir. Au contraire, il en profita pour l’observer dans le détail. Etait-il le seul représentant de son espèce, ou d’autres équidés de ce genre peuplaient-ils ce territoire ?
L’individu se présenta avant d’entreprendre de le guider vers le ruisseau. Là encore, Machiavel resta docile, comme s’il n’avait plus vraiment la force de contrôler son propre corps.

« Mon non est Machiavel. Mais tout le monde m’appel Mac’… »

« Tout le monde ». Est-ce que cela avait encore un sens à présent ? Plus les minutes passaient, et plus Machiavel en doutait.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boomerang
Haters gonna hate me.


Parlottes : 900



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Jeu 13 Oct - 21:41

En fait, Boomerang voulait simplement plus l'aider à se soigner que de commencer à philosopher durant des heures sur l'endroit où ils se trouvaient. Lorsque le mâle s'appuya contre lui, Boomerang se mit tranquillement à accélérer légèrement l'allure, gardant tout de même le pas.
« Mon non est Machiavel. Mais tout le monde m’appel Mac’… »
À ces paroles, Boo' tourna doucement la tête en sa direction. « Bienvenue Machiavel » Dit-il alors en reposant les yeux droit devant eux, remarquant que le ruisseau n'était plus qu'à quelques mètres de là. Le pégase multicolore franchi donc les dernières foulées tranquillement. « Tu devrais aller te rincer ça .. » Fit-il alors en donnant un petit coup de museau vers le dos de l'étranger.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloud-nine.forumactif.com
Machiavel
Je deviens accro à CN.


Parlottes : 890



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Sam 15 Oct - 16:29


Boomerang lui souhaita la bienvenue et, sans vraiment trop y croire, Machiavel bredouilla un vague remerciement par politesse.
« Tu devrais aller te rincer ça... ». Tout en parlant, le pégase multicolore avait désigné le dos de Machiavel. Qu’est-ce qu’il avait son dos ? Certes, il l’avait fait terriblement souffrir, mais c’était plutôt son crâne, l’endroit où un il avait reçut un coup magistral, qui devait avoir besoin d’être rincé. L’appréhension lui rongeait l’estomac, mais poussé par la curiosité Machiavel se risqua à regarder son dos. C’est alors qu’il les vit, deux horribles choses recouvertes de sang séché qui pendouillaient lamentablement le long de ses flancs, deux ailes toutes fripées et de couleur sombre. L’étalon poussa un cri strident. Un cri qui tenait plus d’un couinement que d’un hurlement à proprement parlé. Un cri où se mêlaient la surprise, la crainte, la colère, la frustration, la panique et l’impuissance :

« Enlève-moi ça ! Arrache-les, je t’en supplie ! »

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boomerang
Haters gonna hate me.


Parlottes : 900



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Sam 15 Oct - 17:09

Le cris de surprise de l'étalon raisonna alors dans toute la terre du ruisseau idyllique, faisant relevé quelques oiseaux effrayés, qui s'éloignèrent suite à quelques battements d'ailes. Boomerang resta alors silencieux durant un moment.
« Enlève-moi ça ! Arrache-les, je t’en supplie ! »
Ces paroles lui nouèrent la gorge, mais il ne répliqua pas ; sachant très bien que ce n'était pas possible. Ce fut lorsqu'ils furent rendu au ruisseau que Boomerang s'arrêta, forçant cependant l'étalon à y entrer. Au besoin, il irait l'aider, mais sinon il resterait ne ferait que s'assurer que tout allait bien.
« Je suis navré de te dire que tu es l'une des nombreuses victimes de ce monde » Souffla-t-il alors en inclinant légèrement la tête de côté. « Tu es sur les terres de Cloud Nine » Ajouta-t-il en faisant quelques pas en sa direction.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloud-nine.forumactif.com
Machiavel
Je deviens accro à CN.


Parlottes : 890



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Lun 17 Oct - 15:11


Machiavel était complètement paniqué. Le sang tapé dans ses tempes, sont cœur battait dans ses oreilles. Des ailes ! Il avait des ailes ! Et cette couleur de poils, ce n’était pas la sienne. Il était bai normalement, rien à voir à ce gris anthracite maculé de sang et ces rayures or ! Ce corps n’était pas le sien…
Il était entré dans un état de torpeur, et Boomerang fit de son mieux pour l’entrainer dans le ruisseau : « Je suis navré de te dire que tu es l'une des nombreuses victimes de ce monde. Tu es sur les terres de Cloud Nine. ».
L’eau était froide et limpide. Tellement limpide que, malgré le courant qui froissait la surface du ruisseau, le reflet de Machiavel y était parfaitement dessiné. Aussi lorsque, plus par reflexe qu’autre chose, l’étalon se pencha pour boire, il fut confrontés aux deux cornes de taureau qui ornaient sont crane…
S’en était trop. Agité et terrorisé, Machiavel saisi son aile gauche entre les dents avant de tirer de toute ses forces pour essayer de l’arracher. Mais la seule chose qu’il réussi à faire fut de s’arracher quelques plumes et de déclencher une atroce douleur qui se rependit jusque dans le haut de son épaule. De rage, il frappa avec violence ses antérieurs contre la surface de l’eau à plusieurs reprises, puisant dans des ressources d’énergie qu’il n’avait jusque là jamais soupçonnée.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boomerang
Haters gonna hate me.


Parlottes : 900



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Lun 17 Oct - 15:24

L'étalon n'avait en effet pas été très "chanceux" à son arrivée, un peu comme Boomerang. Une paire d'aile, deux cornes massives, et une couleur ne correspondant à rien à ce qu'il avait toujours connu. Le pégase savait à quel point l'étranger pouvait être effrayé à ce moment, et il savait également à quel point il pouvait aggraver ses blessures en agissant ainsi ; il avait tenté l'expérience également. Voilà pourquoi le multicolore le laissa se vider de son énergie quelques instants, recevant l'eau froide des répercutions de sa colère et de son incompréhension. Ce fut après quelques minutes de folie que Boo' décida de faire quelques pas en direction du mâle, se mettant à ce moment les deux sabots dans l'eau. Il s'approcha alors de Machiavel, remarquant qu'il avait fait recommencer les saignements de son aile gauche.
« S'il-te-plaît ... arrête. J'ai déjà essayé et crois moi, il n'y a rien à faire » Souffla-t-il alors, tentant toujours de garder son calme. L'étalon coloré tenta même un maigre sourire au coin des lèvres, reposant ses grandes prunelles d'azur sur le nouveau.
« C'est le ruisseau idyllique ... son eau est froide car elle vient directement des glaciers des terres nordiques, mais ça t'aidera à engourdir ton aile et à cicatriser » Ajouta-t-il alors, voulant réellement que sa plaie soit nettoyée et se referme avant de s'infecter.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloud-nine.forumactif.com
Machiavel
Je deviens accro à CN.


Parlottes : 890



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Mar 18 Oct - 20:07


Si la colère continuait de le dévorer de l’intérieur, la soudaine vitalité que la rage avait réveillée en Machiavel s’éteignait à vue d’œil. Petit à petit, la fatigue et l’épuisement reprirent leurs droits sur le corps de l’étalon gris et or, et la crise d’hystérie du pégase prit fin.
« S'il-te-plaît... Arrête. J'ai déjà essayé et crois moi, il n'y a rien à faire. ». Boomerang s’était approchait, et Machiavel leva un regard inexpressif vers lui. En fait, l’étalon avait du mal à comprendre ce qui poussait son semblable à rester à ses côté. Après tout, ils ne se connaissaient pas et rien ne l’obligeait à le soutenir, ni à compatir dans ce moment loin, très loin, d’être plaisant. D’ailleurs, Machiavel était persuadé que la plupart des chevaux lui aurait tourné purement et simplement le dos dans des situations bien moins épouvantables.
« C'est le ruisseau idyllique ... Son eau est froide car elle vient directement des glaciers des terres nordiques, mais ça t'aidera à engourdir ton aile et à cicatriser. ». Machiavel acquiesça d’un hochement de tête faible. Lentement, il se baissa progressivement jusqu’à être agenouillé puis allongé dans le ruisseau. Le froid lui mordait la peau, et l’étalon se mit presque instantanément à trembler. L’eau clair lui arrivait jusqu’aux épaules et le courant déploya doucement les ailes ensanglantées du pégase. Rapidement, le ruisseau prit une couleur pourpre à la fois belle et effrayante.
Machiavel resta ainsi, complètement immobile, pendant plusieurs minutes, le regard perdu dans le vide. Lorsqu’il revint à lui, il levât un regard plein d’une reconnaissance sincère vers Boomerang avant de prendre la parole d’une voix hésitante.

« Est-ce que ça c’est passé comme ça pour toi aussi ? »

La question était inévitable et, bien qu’elle ait été formulée de manière assez confuse et enfantine, elle trottait dans la tête de Machiavel depuis le moment où il avait découvert avec horreur sa nouvelle apparence. Boomerang était-il né ainsi, avec ses ailes et ses cornes ? Ou bien avait-il lui aussi connu la souffrance, la colère, le désappointement et l’incompréhension ?

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boomerang
Haters gonna hate me.


Parlottes : 900



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Mer 19 Oct - 0:22

Boomerang ne put s'empêcher de sourire doucement lorsque Machiavel 'obéit' et se dirigea dans le ruisseau comme il le lui avait demandé. Tout ceci ne pourrait que lui faire du bien, et ça, Boo' le savait amplement bien. Tandis que le nouveau pégase laissait ses ailes tremper dans le ruisseau, se mettant rapidement à trembloter, Boomerang en profita pour aller à contre courant et boire quelques longues gorgées d'eau glacée n'était pas contaminé par le sang du mâle. Lorsque ce dernier, après quelques longues minutes décida enfin de sortir, le pégase multicolore ne put s'empêcher de faire sa 'mère poule' et de vérifier si tout était bien propre, mais la question de l'étalon eu tôt fait de le déstabiliser.
« Est-ce que ça c’est passé comme ça pour toi aussi ? » Avait-il alors dit d'un ton presque naïf et innocent. Boomerang arrêta alors tout mouvement, gardant son regard posé sur les ailes de l'autre mâle. On pouvait voir dans son regard cet évènement repassant en boucle dans son esprit ; le réveil, cette souffrance incroyable s'étant étendu sur plusieurs heures, la découverte de sa nouvelle couleur et enfin, la sortie de ses larges cornes de boucs et de ses ailes. Il se souvenait parfaitement des cris qu'il avait lâché, des quelques larmes de douleur ayant séché sur sa joue, et la flaque de sang qu'il avait vu à ses sabots. Boomerang finit toutefois par hocher positivement la tête, reposant par la même occasion ses grandes prunelles d'azur ne reflétant soudainement aucune expression sur l'étalon.
« Oui, mais moi j'étais seul » Se contenta-t-il alors de répondre en finissant par afficher un léger sourire malheureux au coin de ses lèvres pour ne pas mettre l'étalon mal à l'aise. Il tenta alors de changer de sujet en prenant le pas. « Bon allé, si tu reste ici sans bouger tu vas finir par mourir de froid » Fit-il par la suite pour blaguer.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloud-nine.forumactif.com
Machiavel
Je deviens accro à CN.


Parlottes : 890



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Dim 23 Oct - 15:03


La température glaciale de l’eau devenait insupportable. Mais, avant de pouvoir sortir du ruisseau, l’étalon gris et or devait immerger sa tête sous la surface de l’eau pour rincer les plaies que la pousse de ses cornes avait provoquée. Prenant à deux mains le peu de courage qui lui restait, Machiavel prit une grande inspiration avant de plonger avec précipitation la tête sous l’eau. C’était étrange : l’eau était tellement froide que Machiavel ressentait comme un sensation de brûlure, et il dû serrer les dents pour ne pas crier. Toujours complètement immergé, le pégase secoua la tête avec énergie afin de se débarrasser de la quasi totalité des résidus de sang et de chair qui encrassaient son crâne.
A peine sorti de l’eau Machiavel s’empressa s’ébrouer, à la fois pour se réchauffer et pour éliminer les gouttelettes qui ruisselaient sur son poil. Bientôt, Boomerang s’approcha, comme s’il voulait vérifier que le pégase gris et or avait bien nettoyer ses plaies.

Machiavel regretta d’avoir questionné l’étalon coloré presque instantanément : Boomerang s’était figé et son expression avait changé du tout au tout. Il avait l’air littéralement perdu dans ses pensées, et Machiavel comprit que ses paroles indiscrètes avaient ranimé des souvenirs douloureux.
Après un moment de silence, Boomerang hochât la tête avant de poser sur son semblable un regard inexpressif. Puis il lâcha la réponse à la fois attendue et redoutée par le pégase : « Oui, mais moi j'étais seul. ». Il afficha ensuite un sourire triste qui creva le cœur de Machiavel.
Seul. Boomerang avait dû affronter toute cette horreur et toute cette douleur complètement seul… Et, malgré tout, il avait réussi à s’en sortir. Machiavel ressenti alors un immense respect pour son bienfaiteur : en plus d’être quelqu’un de bien et d’altruiste, Boomerang était indéniablement fort psychologiquement.
« Bon allé, si tu reste ici sans bouger tu vas finir par mourir de froid. ». Le ton se voulait détendu, mais Machiavel n’était pas dupe : ce n’était ni plus ni moins qu’une tentative pour changer de sujet de conversation.
Boomerang se mit au pas, et l’étalon gris et or le suivi.

« Parle moi de ce monde… Est-ce que je vais avoir droit à d’autres surprises dans la même lignée que l’apparition subite et inexpliquée d’ailes et de cornes ? »

Machiavel esquissa un sourire. Certes, il était encore sous le choc. Mais le fait de savoir qu’il n’était pas seul et que Boomerang avait était dans la même situation l’avait considérablement rassuré.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boomerang
Haters gonna hate me.


Parlottes : 900



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   Lun 24 Oct - 15:31

Mais plus ils se mirent à marcher, et plus l'expression de Boomerang se décrispait, redevenant plus souriant, peu à peu. Après tout, il était certain que ça avait été un choc pour lui de confronter cette séparation si brusque de ses proches et ce changement dramatique de son physique, mais depuis quelques semaines déjà, il semblait s'y être progressivement habitué. Après tout, si on y pensait bien, cette vie ici malgré qu'elle soit des plus étrange lui convenait plutôt bien. Il remerciait intérieurement l'être qui l'avait apporté ici, car sans lui, une réputation d'impulsif meurtrier l'aurait probablement hanté jusqu'à la fin de ses jours. Ici, au contraire, personne n'avait idée de ce qu'il avait fait par colère, et c'était un atout qui le faisait apprécier cet endroit mystérieux.
« Parle moi de ce monde… Est-ce que je vais avoir droit à d’autres surprises dans la même lignée que l’apparition subite et inexpliquée d’ailes et de cornes ? »
Ces paroles firent aussitôt sortir le pégase de ses pensées tandis qu'il posait ses grandes prunelles d'azur sur l'étalon gris aux rayures dorées. Alors, un léger sourire se pendit à ses lèvres, ironique.
« Oui, beaucoup d'autres surprises ... mais je te rassure, le pire est passé. Elles ne seront en rien aussi effrayantes et douloureuses que celle-ci » Répondit-il alors en pointant du bout des naseaux les ailes du pégase. Puis il reposa les yeux droit devant lui. « Il existe de nombreuses créatures sur ces terres que tu n'aurais pu imaginer qu'en rêve » ajouta-t-il par la suite, reprenant alors une expression plus sérieuse. « Et il semblerait que certains équidés soient choisis pour acquérir un pouvoir spécial.. » Fini-t-il par dire en dilatant légèrement les naseaux, repensant à sa propre expérience ...

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloud-nine.forumactif.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: comme une seconde naissance.   

Revenir en haut Aller en bas
 

comme une seconde naissance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Qu'avez vous maté comme film dernièrement ?
» video un pecheur pas comme les autres !!
» Comme dans un rêve !!
» vous avez quoi comme detecteur?
» Un batard équipé comme un fils de Famille
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cloud Nine :: Terres Centrales :: Le Ruisseau Idyllique-