AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Diesel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Nouveau aux cheveux gras


Parlottes : 23



MessageSujet: Diesel   Mer 28 Déc - 17:28


Diesel

Tu veux faire la course ?



Nom : Diesel
Surnom : comme tu veux
Âge : 6 ans
Sexe : femelle
Race : licorne

Liens : aucun pour l'instant
Troupeau : continental

Couleur(s) de la robe : marron
Couleur(s) des crins : gris
Couleur des yeux : gris
Cornes ? : seulement celle sur le front
Particularité(s) :
deux cicatrices, celle à l'antérieur à cause des barbelés et celle sur la croupe à cause d'un combat.

Il était une fois ...


Histoire :Mon histoire ? Si vous voulez mais elle n'est pas très passionnante.
Je suis née dans un centre équestre, assez éloigné de la ville. Je ne me souviens plus trop de ma naissance et des jours suivants. Je sais que j'étais dans un pré avec d'autres poulains et leurs mères.
J'adorais galoper dans tous les sens, bondir, faire la course, me battre avec les autres... Je m'en sortais plutôt bien, surtout dans les combats. En effet, je suis une demi-trait ou double croupe. Cela signifie que l'un de mes parents est un cheval de trait, en l'ocurece ma mère. C'était une magnifique comtoise. Pour en revenir au combat, du fait de ma forte carrure, mes coups étaient puissants et douloureux. Puis vient le moment du sevrage, j'ai ensuite était placée dans un pré avec trois autres chevaux de mon âge et des plus vieux. Je continuais ma petite vie et à faire la folle avec les autres jusqu'au débourrage. Il s'est relativement bien passé. Puis j'ai commencé les cours. Je n'aimais pas trop les cours débutants parce qu'on ne faisais que tourner en rond au pas et au trot. Parfois j'embêtais un peu mes cavaliers et je les "embarquais", mais jamais très fort. J'aimais bien les débutant, même si ils étaient un peu maladroit, ils étaient gentils et adorables. J'adorais aussi partir dans le cross. Galoper sans limites, sauter des obstacles, passer dans l'eau... Malheureusement ma forte corpulence n'as pas toujours été un avantage, j'avais du mal à sauter les gros obstacles. Mon maximum est de quatre- vingt dix centimètres de haut, au-dessus j'ai trop peur. Il y avait aussi une "guerre" au club, entre les chevaux de "loisirs" et les chevaux de "sport". Les chevaux de loisirs se sont ceux comme moi qui font les cours de bas niveaux, les autres nous appellent les bâtards parce que la plupart d'entre nous sommes dû à des mélanges. Alors qu'eux se sont des chevaux de races, toujours impeccables. Ils se moquaient de nous, on se moquaient d'eux mais ça s'arrêtait là. Nous n'en sommes jamais venus aux sabots. Rien de bien méchant en fait, au moins cela nous faisait un sujet de discussion. Même si la vie au club me convenait, je rêvais secrètement d'aventures, de partir à la recherche de trésors. Traverser des paysages variés, sentir le vent dans ma crinière, trotter à mon rythme... Mais la vieille jument (Rossinante) du pré me disait toujours que c'était impossible, qu'il y avait des humains partout. Elle me plombait légèrement le moral. Quand elle m'ennuyait, je partais défier les autres de mon âge. Enfin bref, j'ai eu une vie normale, banale.
C'est un jour de concours que tout bascula. Il n'y avait presque personne ce jour là au centre équestre. En effet on était dimanche, donc pas les cavaliers habituels, et les autres étaient partis à un concours dans un autre club. Il devait rester 5 chevaux en tout. Dans mon pré nous étions la vieille et moi. Il faisait beau et j'avais envie d'explorer les bois aux alentours du centre. Les barrières étaient en bois, il me suffisait de donner une ruade dedans pour la faire voler en éclats. Après tout il n'y avait pas un chat et personne ne serait au courant. Quand je voulu partir la vieille me le déconseilla mais je fis la sourde oreille. Mon envie de galoper à brides abattues dans la forêt était plus forte que la raison. Je partis au triple galop vers le bosquet. Je galopais le plus vite possible m'imaginant dans toute sorte d'aventures. Je ne savais pas depuis combien de temps j'étais partis quand je ressentis les premiers signes de fatigue. Mes poumons et ma gorge ma brulaient, le sang battait dans mes tempe et mes
jambes me semblaient plus lourdes. Je marchais d'un pas tranquille vers le club quand je commença à voir trouble, j'avais l’impression d'avoir du coton dans les oreilles et dans les jambes. Tout se mit à tourner puis plus rien. Le vide. Le trou noir.
Quand je suis revenue à moi j'étais au bord d'un ruisseau. J'ai d'abord essayé de me relever mais une violente douleur me frappa au chanfrein. J'avais mal, je n'avais jamais ressentie ça de toute ma vie même pendant mes plus violents combats. Je sentais quelque chose me transpercer le front et je senties un liquide chaud et poisseux couler le long de mon chanfrein. J'ai décidé de rester coucher et de me concentrer pour oublier cette douleur. Je ne sais pas pendant combien de temps je suis restée
coucher mais quand je me suis réveillée la douleur avait un peu diminué et il y avait du sang partout. Je décida de m'approcher de l'eau et je vus mon reflet. Une corne pointue avait poussé sur mon front. J'ai trouvé ça cool. Je pourrais infliger encore plus de dégâts en combat. Je plongea la tête dans l'eau pour enlever le liquide rouge et poisseux de mon visage. Bizarrement je savais que j'étais à Cloud Nine, dans une sorte de monde parallèle, et que c'est l'Originel qui m'avait amené ici. Je connaissait toutes les propriétés de ma corne. C'est vraiment étrange, c'était comme si quelqu'un avait insérer les données directement dans mon cerveau. Je décida de me mettre en route à la recherche d'autres équidés. Peut-être qu'ici je pourrais étancher ma soif d'aventures.

Caractère :Diesel a une personnalité du genre contradictoire et complexe. Certes elle adore faire la folle et courir comme une dératée mais elle aprécira également de ne rien faire de sa journée. Elle n'est pas romantique pour un sou mais elle voudrait un compagnon. Elle rêve de partir à l'aventure mais elle a peur de tout ce qui fantômes, paranormal ou autre. C'est aussi une grosse bourinne. Quand quelque chose lui barre la route (dans le genre d'une barrière) elle va le défoncer au lieu de le contourner. Elle a parfois un vocabulaire un peu limite et grossier. Même si elle adore se battre quand elle voit qu'une dispute ne mène à rien elle laisse couler. Elle est également timide avec les chevaux qu'elle ne connaît pas. Elle n'est pas du genre à faire le premier pas vers les autres. C'est surement pour ça qu'elle n'as jamais eu de copain. Pour ce qui est du reste à vous de le découvrir.


Toi, derrière l'écran

Votre pseudo :
D'où connais-tu le forum ?: Google
Avez-vous lu la Bible Sacrée en entier ? : mangé par angie Razz
Un dernier mot chanceux ?: C'est la première fois que je suis sur un forum rpg. J'espère que tout va bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nouveau aux cheveux gras


Parlottes : 13



MessageSujet: Re: Diesel   Mer 28 Déc - 17:46

      Bienvenue. :36:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nouveau aux cheveux gras


Parlottes : 23



MessageSujet: Re: Diesel   Mer 28 Déc - 18:06

Merci :26:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Petit poney timide


Parlottes : 42



MessageSujet: Re: Diesel   Mer 28 Déc - 19:35

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nouveau aux cheveux gras


Parlottes : 23



MessageSujet: Re: Diesel   Mer 28 Déc - 19:43

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je commence à être cool avec mes 200 messages passés


Parlottes : 329



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: Diesel   Dim 1 Jan - 13:37

Bienvenue parmi nouuus. :23:
Joli pouney ! Jveux un RP. :D

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
Ciel : lieu de délices que l'on dit être le Paradis et d'où nous arrivent aussi la pluie, la foudre, la grêle et les bombes.